Anavar/Oxandrolone : Notre avis et les alternatives légales qui existent

De nombreux culturistes considèrent Anavar comme le meilleur produit pour gagner rapidement du muscle. Ce produit est d’ailleurs en vente sur diverses boutiques en ligne et peut même être proposé par certains bodybuilders. Malgré les nombreux avantages de l’Anavar, il faut aussi prendre en considération les dangers liés à sa consommation.

Présentation de l’Anavar/Oxandrolone

L’Oxandrolone (ou Oxandrin), commercialisé sous le nom Anavar, est un médicament créé aux États unis par les laboratoires G. D. Searl & Co vers 1960. Il s’agit d’un dérivé synthétique de l’hormone sexuelle mâle : la testostérone. Ce médicament avait été créé dans le but d’empêcher la perte musculaire provoquée par certaines maladies ou certains traitements. Il a même été prouvé qu’il permettait de renforcer les os.

Grâce au gain musculaire octroyé par ce produit, les bodybuilders s’en sont servis comme d’un produit dopant. Cela a entrainé l’arrêt de la commercialisation de l’Anavar pendant un certain temps. Puis, le produit a été repris par la société Savient Pharmaceuticals (ex Bio-Technology General Corporation) qui l’a commercialisé sous le nom d’Oxandrin.

L’Oxandrin est considéré comme un médicament et il ne peut être obtenu sans présentation d’une ordonnance. Ainsi, la plupart des personnes souhaitant utiliser l’Oxandrolone ne peuvent l’obtenir que d’une manière illégale. Pourtant, le fait d’acheter un produit non authentique augmente les dangers liés à la consommation dudit produit.

Pourquoi l’Anavar est-il si populaire ?

Un stéroïde anabolisant a pour but d’améliorer votre anabolisme musculaire, c’est-à-dire la production de tissus musculaires. Sur ce point, l’Anavar est particulièrement efficace puisqu’il vous permet de gagner du muscle très rapidement. Précisons que ce produit a la particularité de ne pas avoir d’effet androgène important.

Cette propriété lui permet d’être utilisé par les femmes sans aucun risque de développement des traits masculins. L’Oxandrin a également la particularité de ne pas s’aromatiser, ce qui signifie qu’il ne peut pas se transformer en œstrogène. Contrairement aux autres stéroïdes, il a moins de risque de provoquer le développement des seins chez un homme.

D’autre part, Anavar est trois à six fois plus puissant que la testostérone produite naturellement par le corps. Ce qui lui permet de faire tout ce que la testostérone peut faire, mais en mieux. Vous gagnez plus de muscles et vous brûlez plus de graisses. C’est pour cette raison qu’Anavar est très utilisée par les bodybuilders lors de la sèche.

Afin d’accélérer votre croissance musculaire, Anavar optimise votre rétention d’azote. Rappelons que l’azote est la molécule derrière les acides aminés et les protéines. Ces dernières sont nécessaires pour la création de fibres musculaires. Avec plus d’azote, vous pouvez donc gagner plus de muscles. En plus de vous donner plus de muscles, Anavar peut aussi vous donner plus de force. Vous pouvez vous entrainer plus longtemps, ce qui augmentera davantage votre gain de masse musculaire.

En parallèle, Anavar limite le catabolisme musculaire. C’est pour cette raison que ce médicament était initialement destiné à limiter la perte de poids chez certains patients. Et enfin, il peut renforcer vos os. L’oxandrolone peut d’ailleurs être prescrit par des médecins dans le cadre d’un traitement contre l’ostéoporose. Avoir des os plus solides peut vous être utile quand vous faites de la musculation.

À noter qu’Anavar est aussi très prisé des athlètes qui aiment se doper. Il peut procurer plus de force sans avoir à augmenter sa masse musculaire, ce qui le rend très pratique. Qui plus est, il ne reste qu’environ trois semaines dans l’organisme, ce qui est peu comparé à d’autres produits qui restent traçables jusqu’à 18 mois.

Quels sont les risques avec Anavar ?

Anavar n’est pas un produit illégal, mais il y a une raison pour laquelle il n’est pas tout à fait en vente libre. Son utilisation comporte en effet des risques, surtout si vous ne le consommez pas selon les recommandations d’un professionnel de la santé.

Ce médicament peut notamment avoir un effet sur votre apparence. Vous pouvez par exemple être atteint de divers problèmes cutanés témoignant que le produit trouble le fonctionnement de votre organisme. Vous pouvez également être atteint d’une calvitie. Et enfin, même si les risques de virilisation chez les femmes et de gynécomastie chez les hommes restent faibles, ils ne sont pas inexistants.

Il est même possible que la prise régulière de ce médicament ait un effet néfaste sur votre mental si vous en consommez à forte dose. Cela peut facilement arriver puisque le cycle d’Anavar suivi par les bodybuilders est toujours en excès par rapport à un traitement prescrit par un médecin. Vous serez notamment plus sujet à la colère et à la violence. Votre sommeil peut aussi être affecté, ce qui impactera de différentes manières votre santé.

Notez que le médicament peut nuire à votre organisme d’une manière permanente. Il faut savoir que l’Anavar est toxique pour le foie si vous le consommez sur le long terme. De plus, il peut réduire votre production naturelle de testostérone. À cause de la forte présence de testostérone, le corps va cesser de stimuler sa production. Il en résulte une atrophie des testicules et une infertilité. À part cela, il peut provoquer des nausées et des problèmes cardiaques.

La plupart des risques liés à ce produit viennent de la manière dont il est consommé. Un cycle de consommation d’Oxandrin dure en moyenne 6 semaines. Durant cette période, vous devez consommer une quantité qui dépend de vos objectifs.

Pour vous muscler, vous devez en prendre 100 à 40 mg par jour. Pour la sèche, vous devez en consommer entre 80 et 20 mg jour. Et enfin, pour un simple gain de performance vous pouvez en consommer entre 10 et 30 mg par jour. Bien que ce dernier dosage semble plus léger, il reste au-dessus du dosage lors d’un usage médical (environ 10 mg par jour selon le cas).

Les avis des utilisateurs d’Anavar

Même si Anavar peut être particulièrement cher, de nombreux bodybuilders l’utilisent comme complément pour la prise de masse ou la sèche. Certains vantent même son efficacité et le présentent comme un produit ne présentant aucun risque. Or, les effets secondaires de ce produit ne doivent pas être négligés.

L’efficacité d’Anavar est malgré tout indéniable. Si vous respectez son cycle d’utilisation, vous pouvez obtenir des résultats rapides. Vous pouvez même le combiner avec d’autres compléments pour amplifier ses effets. Durant les premiers mois d’utilisation, vous ne rencontrerez probablement pas de soucis avec le produit.

Cependant, il ne faut pas croire que c’est un produit que vous pouvez utiliser sur le long terme. Nombreux sont les pratiquants de la musculation qui l’ont essayé et qui ne vous le conseilleront plus que comme dernier recours. À cause de ses effets secondaires, les personnes ayant utilisé ce produit préfèrent désormais se tourner vers des alternatives plus sûres. Parmi celles-ci, il y a notamment l’Oxandro et l’Anvarol.

Ce qu’il faut savoir sur l’Oxandro

Depuis quelques années, les xéno-androgènes (non toxiques) ont gagné en popularité. Il s’agit de produits naturels ou synthétiques pouvant agir comme des hormones. Ainsi, ils sont capables d’activer les récepteurs androgènes bien qu’ils soient différents des stéroïdes anabolisants et de la testostérone.

Ils fonctionnent d’une manière plus ciblée et ont beaucoup moins d’effets secondaires. Toutefois, les études menées sur les xéno-androgènes sont encore peu nombreuses. Ces quelques études ont malgré tout permis de mettre en évidence leur efficacité à booster la production de testostérone et la prise de masse musculaire.

Megagear est l’un des fabricants proposant ce produit. Il ne s’agit pas d’un produit médical, ce qui signifie que n’importe qui peut librement en acheter. Le complément de Megagear qui met en avant l’efficacité des xéno-androgènes se nomme Oxandro (à ne pas confondre avec l’Oxandrin).

Oxandro a la particularité de fonctionner comme l’Oxandrolone/Anavar, mais sans effets secondaires importants. Le produit favorise la perte de graisse, ce qui le rend efficace pour une phase de sèche. Par ailleurs, ce produit convient tout à fait à la gent féminine.

Le fabricant recommande une consommation de trois comprimés par jour pour un individu de 90 kg s’il n’est combiné à aucun autre produit. Sinon, deux comprimés par jour suffiront. Le produit ne devra pas être consommé sur une période de plus 12 semaines. Après cela, il faudra effectuer une pause d’au moins 1 mois avant de commencer un nouveau cycle.

Quid d’Anvarol ?

Anvarol est un autre produit que vous pouvez acheter en alternative à Anavar. C’est un produit tout à fait légal, commercialisé par Crazy Bulk. Contrairement à l’Anavar ou à l’Oxandro, il n’a pas d’effets similaires à ceux d’une hormone. Notons qu’Anavar utilise des ingrédients qui peuvent booster d’une manière naturelle votre perte de graisse et améliorer votre rétention de muscle maigre.

Le composant le plus important de l’Anvarol est sûrement l’ATP (Adénosine Triphosphate). Il permet de remplacer l’ATP consommée par les cellules lorsque vous fournissez un effort. Vous pouvez également y trouver de l’isolat de Whey et de l’isolat de soja qui sont très riches en protéines. Et enfin, Anvarol contient des BCAA permettant de stimuler la synthèse de protéines. Tous ces composants n’ont aucun effet secondaire dangereux.

Le produit est vendu sous forme de capsule et une bouteille d’Anavarol contient 90 capsules. La consommation recommandée est de 3 capsules par jour. Ainsi, une bouteille ne tiendra qu’un mois. Pour profiter des effets des capsules, il faut les consommer 15 minutes avant un entraînement.

Laisser un commentaire