Biceps long ou court : Comment savoir quel type de biceps j’ai ?

Afin de développer efficacement les muscles de votre corps, vous avez besoin de bien connaitre votre anatomie. Par exemple, en connaissant votre type de biceps vous saurez quels exercices vous permettront d’améliorer son aspect.

Différences entre biceps court et biceps long

Le biceps est le muscle qui permet la flexion et la rotation du bras. Il est composé de trois muscles : le biceps brachial, le brachial antérieur et le brachio-radial ou long supinateur. Pour savoir si vous avez un biceps court ou un biceps long, vous n’avez pas besoin de faire un entraînement au préalable. En effet, il existe une méthode simple qui vous permettra de déterminer votre type de biceps.

Vous devez simplement plier votre avant-bras à 90 ° et contracter vos muscles pour faire gonfler votre biceps. Il vous suffit ensuite de placer vos doigts le long du tendon du biceps. Si vous pouvez placer deux doigts ou plus entre l’avant-bras et le muscle gonflé alors vous avez un biceps court. Si vous ne pouvez y placer plus de deux doigts au maximum, alors votre biceps est long.

Peu importe votre type de biceps, cela ne vous désavantage pas particulièrement. Néanmoins, chaque sportif peut avoir ses préférences étant donné que ces deux types de muscles ont des points forts et des points faibles distincts.

Avantages et inconvénients pour chaque type de biceps

Avoir un biceps long peut être intéressant si vous souhaitez arborer un physique musclé en tout temps. Notons qu’un biceps bien développé conserve un aspect plus ou moins bombé même lorsqu’il n’est pas contracté. Cela permet d’acquérir un aspect « gros bras » plus facilement puisque vos bras seront entièrement recouverts de muscles.

En revanche, lorsque vous contracterez vos muscles, le biceps n’apparaitra pas particulièrement gonflé. Cela peut nuire à l’esthétique de vos muscles, surtout si vous participez à un concours de culturisme.

À l’inverse du biceps long, le biceps court ne montre son potentiel que lorsqu’il est contracté. Ainsi, lorsqu’il est au repos, il a l’air moins impressionnant. Cela peut être pratique si vous avez envie de vous muscler le bras sans paraitre pour une montagne de muscles.

Mais lorsque le biceps court est contracté, il va présenter un pic bien plus impressionnant qu’un biceps long. Il peut ainsi donner l’impression d’être particulièrement musclé. De plus, grâce à son pic plus élevé, il permet d’obtenir un plus grand tour de bras. Rappelons que pour mesurer un tour de bras, il suffit de contracter le muscle de celui-ci. La mesure s’effectue ensuite à partir du plus haut pic du muscle.

Même si le tendon est très visible avec un biceps court contracté, cela n’est aucunement synonyme de problème. Malgré tout, ce tendon fortement visible ne plait pas à tous les adeptes de la musculation.

Les exercices appropriés à votre anatomie

Votre type de biceps ne dépend pas de votre entraînement, mais de votre génétique. Par conséquent, vous ne pouvez pas forcer votre corps de manière à obtenir le type de biceps qui vous plaît. Vous pourrez malgré tout effectuer certains exercices permettant de plus ou moins combler le manque qu’implique votre type de biceps.

Si vous avez un biceps court et que vous avez envie qu’il ait un aspect plus allongé, vous aurez besoin de travailler votre brachial antérieur et le long du supinateur. Le brachial antérieur pourra se travailler à l’aide d’exercices tels que le curl pupitre et le curl marteau. Le curl marteau permet aussi de faire travailler le long de supinateur, mais vous pouvez l’accompagner du curl inversé.

Pour le cas d’un biceps long, les meilleurs exercices à faire sont le stretch curl à la poulie, le curl pupitre barre et les tractions supination. Même si l’aspect de votre biceps est important pour vous, vous ne devez pas focaliser votre entraînement sur ce seul muscle. Vous risqueriez en effet de trop le solliciter et de ne pas obtenir d’effet positif sur le long terme.

Comment organiser vos entraînements ?

Lorsque vous débutez en musculation, vous devez d’abord vous focaliser sur la prise de masse. Par conséquent, vous aurez besoin de suivre un programme full-body afin de ne négliger aucun muscle. Durant ce programme, vous effectuerez probablement de nombreux exercices polyarticulaires afin de faire travailler plusieurs muscles en même temps. Vos biceps tout comme les autres muscles de votre corps gagneront rapidement en volume.

Une fois que vous avez atteint un certain niveau, vos muscles seront assez volumineux et il sera de plus en plus difficile de progresser. Vous aurez alors besoin de vous tourner vers les exercices d’isolation pour renforcer un groupe de muscles en particulier. C’est là que vous aurez besoin de vous pencher plus sérieusement sur l’aspect de votre biceps court ou long.

Pour muscler correctement vos biceps, vous pouvez suivre un programme PPL, un programme split ou un programme half-body. Le PPL permet de travailler en priorité vos muscles supérieurs. Le split permet, quant à lui, d’accorder une séance entière à la musculation de vos bras. Et enfin, avec le half-body, vous faites travailler tout votre corps tout en mettant un accent sur les exercices d’isolation.

Ce qu’il faut retenir

Avoir un biceps long ou court n’est qu’une question d’esthétique lorsque vous faites de la musculation. Vos capacités physiques ne seront pas forcément affectées par votre type de biceps. Il vous suffit de vous entraîner convenablement et votre force augmentera avec vos muscles.

D’ailleurs, si vous n’êtes pas satisfait de votre biceps court ou long, il n’y a que l’entraînement qui vous permettra de modifier votre anatomie. Il n’est pas nécessaire de faire appel à la chirurgie ou aux produits pouvant être dangereux pour la santé. En choisissant les bons exercices, vous pourrez légèrement modifier l’aspect de votre biceps ou renforcer son trait particulier selon son type.

Un pratiquant de musculation aux biceps longs aura probablement un tour de bras moins important qu’un adepte aux biceps courts. Cependant, il apparaitra plus musclé et son biceps aura même un meilleur aspect lorsqu’il est contracté. Peu importe votre type de biceps, vous n’avez pas à être complexé par rapport aux autres.

Laisser un commentaire