Brad Pitt Fight Club : Son entraînement et sa diète pour le film

Acteur mondialement connu, Bratt Pitt est apprécié pour ses talents d’acteurs, mais aussi pour son physique qui en inspire plus d’un dans les salles de sport. Il faut savoir que pour coller parfaitement avec les personnages qu’il joue, l’acteur n’hésite pas à s’entraîner dur. En fonction de ses projets en cours, l’homme varie ses routines sportives, mais la plus populaire d’entre elles reste son entraînement Fight Club. À l’occasion de ce film, Brad Pitt a dû revoir ses exercices et son régime alimentaire de manière à avoir un corps le plus sec possible, avec juste ce qu’il faut de masse graisseuse corporelle.

Deux ans de préparation physique

Loin d’avoir fait l’unanimité aux États-Unis, le film Fight Club sortie dans les années 2000 est pourtant devenu un véritable film culte dans le reste du monde notamment après la sortie du DVD. Ce succès est dû à la performance de l’acteur Brad Pitt qui y a joué le rôle de Tyler Durden et de son partenaire Edward Norton dans la peau du narrateur.

Le film reste très controversé, mais ce que les spectateurs ont surtout retenu de l’histoire, c’est le physique impressionnant de Brad Pitt. Ce dernier est d’ailleurs devenu un véritable modèle de perfection pour bon nombre de pratiquants de musculation.

Le jeune homme présentait à l’époque une carrure aux formes harmonieuses, bien musclé et très sec. Afin d’y parvenir, l’acteur avait dû suivre une préparation physique dès 1998. À cet effet, il a suivi, comme la plupart des acteurs du film, des leçons de boxe, de lutte, de taekwondo, etc. L’acteur s’est également initié aux combats d’Ultimate Fighting Championship.

Et afin de cadrer parfaitement dans le rôle du personnage qu’il a incarné, Brad Pitt s’est soumis à des séances de musculation et d’UV. Sa préparation physique a duré des semaines durant. Les entraînements étaient intenses et ils étaient couplés à une diète stricte.

Afin d’atteindre ses objectifs, l’acteur était suivi par un coach. Précisons que l’intensité de la préparation physique à laquelle Brad Pitt était soumis n’est pas du tout adaptée à un débutant.

Le programme d’entraînement qu’a suivi Brad Pitt

L’impressionnante transformation physique de Brad Pitt dans le film Fight Club est le fruit de longs mois d’entraînements. L’acteur a suivi des séances de musculation du même type que celui des bodybuilders. Pour ce faire, il a effectué des entraînements en split. Autrement dit, l’acteur travaillait des groupes musculaires différents tous les jours. Précisons qu’il travaillait chaque groupe musculaire en réalisant 4 exercices de 3 à 4 séries.

Ce type de training reste relativement léger et ne vous conviendra pas si vous cherchez surtout à augmenter le volume de vos muscles. L’objectif de cet entraînement est de sécher le plus possible tout en ayant un corps athlétique et des muscles bien sculptés.

Afin de brûler le maximum de calories, Brad Pitt avait également suivi des séances de cardio. Tous les vendredis et les samedis, l’acteur s’adonnait à une heure de HIIT.

Les lundis, il travaillait ses pectoraux en effectuant des séries de press-ups, de bench press, de nautilus press, d’incline press et de pec deck. Les mardis, il se focalisait sur ses muscles dorsaux et effectuait des séries de pull-ups, rangées assises, lat pull-downs et rangées de barres en T.  C’était chaque mercredi que l’acteur travaillait ses épaules en effectuant des séries de Arnold press, des élévations latérales et des fronts raises. Et enfin, Brad Pitt consacrait ses entraînements du jeudi à ses biceps et à ses triceps. Pour ce faire, il enchaînait les séries de preachers curls, Ez cable curls, hammer curls et push-downs.

Précisons que durant chacun de ses entraînements, l’acteur s’accordait 1 minute de pause entre chaque série. C’était le dimanche qu’il accordait une journée de repos à tous ses muscles.

L’entraînement suivi par Brad Pitt demande beaucoup de motivation. Les exercices avaient été minutieusement choisis pour lui permettre d’avoir un intense renforcement musculaire. L’objectif était de gagner en masse et le fait d’inclure le cardio dans son training permettait à l’acteur d’avoir une meilleure endurance. En revanche, en vous référant au programme d’entraînement donné en sus, vous pouvez constater que l’acteur ne travaillait pas certains groupes musculaires comme les abdos ou les cuisses.

Un plan de régime spécifiquement adapté à son entraînement

Afin d’obtenir la transformation physique escomptée, Brad Pitt a suivi une diète propre. Le régime alimentaire de l’acteur était entièrement sain et riche en nutriments essentiels. Tout au long de sa préparation physique, il s’est retenu de consommer des aliments trop gras de type fast-food. Il privilégiait surtout les aliments tels que le poulet, le poisson, les légumes, les flocons d’avoine et le riz brun.

Avec un apport calorique quotidien en dessous de 2000 calories, cette diète lui a permis de sécher efficacement, laissant se dessiner ses muscles fuselés et secs. Soumis à un tel régime et à cet entraînement spécifique, Brad Pitt a pu descendre jusqu’à 6 % de masse grasse pour un poids de 155 livres. Précisons qu’avant d’entamer le plan d’entraînement et de régime, l’acteur pesait dans les 167 livres pour près de 10 % de masse graisseuse.

Afin d’obtenir un tel résultat, l’acteur s’était plié à un plan alimentaire strict présenté comme suit :

  • Au petit-déjeuner, il ingurgitait 6 blancs d’œuf et 7 jaunes d’œufs accompagnés de 75 g de gruau et des raisons secs. Notez que lorsque l’acteur n’avait pas suffisamment de temps devant lui, il buvait un shake protéiné à la place des œufs.
  • En guise de collation, il se contentait d’un pain pita fait en blé entier et d’une boîte de thon.
  • Au déjeuner, il se sustentait de légumes verts accompagnés de 2 poitrines de poulet et 75 à 100 g de riz brun (ou des pâtes).
  • Avant et après l’entraînement, l’acteur s’accordait une petite collation composée d’une banane et d’une barre protéinée ou d’un shake au lactosérum.
  • Au dîner, il consommait soit du poulet grillé ou du poisson accompagné de pâtes ou de riz brun, de légumes et d’une salade.
  • La collation nocturne de l’acteur se limitait à du fromage cottage ou un shake à la caséine.

Laisser un commentaire