Phil Heath : Présentation de ce bodybuilder

Si le bodybuilding ne reste qu’une passion pour certains, d’autres en ont fait leur métier. L’univers du culturisme réunit tous les amateurs de musculation et ceux qui veulent sculpter leur corps. Cette discipline existe depuis de nombreuses années, mais c’est surtout la mise en lumière de ces différents athlètes aux muscles saillants et à la carrure imposante qui ont contribué à la populariser à travers le monde. Certains grands noms, à l’instar de l’acteur et ancien gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger y ont même fait leur début de carrière. Certains marchent aujourd’hui sur les pas de ces légendes tandis que d’autres s’y sont affranchis en réalisant leurs propres exploits. C’est par exemple le cas du bodybuilder américain Phil Heath.

Qui est Phil Heath ?

Né en décembre 1979 dans l’État de Washington à Seattle, Phil Heath est un homme passionné de sport. Durant sa jeunesse, il était décrit comme un garçon au tempérament actif. Phil Heath vient d’une famille modérée. Face à l’absence fréquente de ses parents qui étaient très pris par leur travail respectif, le jeune garçon a dû se prendre en main très tôt. Il a acquis des valeurs humaines qui lui ont permis de nouer des relations fortes avec son entourage. Ce sont d’ailleurs les nombreuses compétences qu’il a développé tout au long de sa jeunesse qui lui ont permis d’en arriver là où il est aujourd’hui.

Phil Heath est un bodybuilder professionnel reconnu de ses pairs grâce aux multiples exploits qu’il a réalisés tout au long de sa carrière. Très jeune, il a appris la valeur du travail et de l’entraînement. Selon lui, l’atteinte d’un objectif nécessite un travail qui va en conséquence. C’est même ce qu’il met encore en pratique actuellement, que ce soit dans sa vie personnelle ou professionnelle.

Phil Heath a connu une enfance relativement paisible et a évolué dans une famille unie et très soudée. Il a étudié à l’école secondaire de Rainier Beach. Passionné de basket-ball, il a intégré l’équipe de son lycée et ses compétences sportives lui ont permis de décrocher une bourse d’études pour accéder à l’Université de Denver. Le jeune homme y a suivi des études en administration des affaires et en informatique tout en jouant au basket-ball. C’est ensuite grâce à ce sport qu’il découvre l’univers de la musculation. Ce sont surtout le travail des athlètes en salle et leur camaraderie qui ont inspiré le jeune homme.

Si au début Heath fréquentait les salles de gym pour améliorer ses performances au basket-ball, très vite il se rend compte que son potentiel ne lui permettrait pas de percer dans ce sport. Il trouva alors refuge dans la musculation et commença à s’immerger dans le monde des bodybuilders.

Ses débuts

À son entrée dans l’univers du bodybuilding, Phil Heath ne se voyait pas faire de cette discipline son activité professionnelle. Le jeune homme jonglait entre différents métiers à l’époque. Il était à la fois développeur web et videur de boîtes de nuit, sans oublier sa première passion qui est le basket-ball.

Ce n’est qu’en 2002 que le jeune homme décide réellement de se mettre au culturisme. Il s’est alors formé aux techniques d’entraînement, à la nutrition et aux suppléments. Selon lui, ce sont ses 3 premières années d’entraînements qui lui ont permis de mieux se former à cette pratique. Elles l’ont aidé à passer de 90 à 110 kg composés de 6 % seulement de graisse corporelle.

C’est en 2003 qu’il participe pour la première fois à une compétition et à l’occasion de laquelle il décroche le titre de champion. Il s’agit en réalité du concours de Rocky Mountain Northern et grâce auquel il fut surnommé « The Gift ». Fort de ce succès, l’homme décida de participer de nouveau au concours où il obtint la seconde place et se fit un nom dans la catégorie des poids légers.

Plus motivé que jamais, Phil Heath décida de s’entraîner davantage et intégra la catégorie des plus de 100 kg. En participant au NPC Colorado State Show, il fut proclamé Mister Colorado et signa des contrats avec des marques très connues dans l’univers du bodybuilding.

Passé à 215 livres en 2005, le bodybuilder enchaina les victoires en 2007 en participant aux New York Pro Championships et aux Colorado Pro Championships. Il décida ensuite de participer à la Arnold Classic, mais n’obtint que la 5e place. Les années suivantes, il accumula les succès et se présenta même comme l’un des favoris dans le monde du bodybuilding. Qualifié au Mr. Olympia 2007, Phil Heath a décidé de ne pas concourir, préférant se perfectionner davantage pour peaufiner son physique.

Il revint ensuite à l’occasion du M. Olympia en 2008 où il obtint la troisième place. En 2009, il termina cinquième de ce même concours avant de décrocher la seconde place en 2010. Les années qui suivirent, Phil Heath défendit son titre de M. Olympia six fois d’affilée. Ce n’est qu’en 2018 qu’il fut devancé par Shawn Rhoden.

Son régime

Phil Heath évolue dans l’univers du bodybuilding professionnel depuis de nombreuses années. Afin de se maintenir en forme et préserver son physique pour les concours, le culturiste suit deux régimes bien spécifiques. L’un est adapté aux saisons des compétitions tandis que l’autre convient aux périodes plus calmes. Durant les préconcours, le bodybuilder professionnel se soumet à un régime alimentaire plus strict qui est composé principalement d’aliments essentiels.

Les protéines constituent la base de son alimentation. Phil Heath ingurgite près de 9 kg de poitrine de poulet chaque semaine et près de 0,3 kg (12 oz) de poisson et de viande rouge par repas.

Pour ses apports en glucides, le bodybuilder privilégie l’avoine et les patates douces. Il préfère également le riz blanc au riz complet du fait du métabolisme rapide de celui-ci qui est, selon l’athlète, meilleur pour son corps. En guise d’apport en minéraux, Heath accompagne ses légumes de poudre de légumes. Afin d’optimiser son apport protéique, il prend deux shakes protéinés par jour. Notez que ce grand culturiste consomme aussi en grande quantité du tilapia, de l’igname et des blancs d’œufs. Durant les périodes de préconcours, l’homme affirme recourir à un brûleur de graisse pour réduire autant que possible sa masse graisseuse.

Ses entraînements

Contrairement aux idées reçues, il se trouve que ce champion du bodybuilnding est totalement contre le surentraînement. Selon lui, écouter son corps est la meilleure manière d’atteindre ses objectifs. Quoi qu’il en soit, Phil Heath s’entraîne quotidiennement pour maintenir sa forme. Chaque jour, il consacre son entraînement à des parties ciblées de son corps.

Tous les lundis, il travaille par exemple ses mollets, ses ischio-jambiers et ses quadriceps. Il consacre ses entraînements du mardi à ses triceps et sa poitrine. Les mercredis, il accorde du repos à ses muscles. Il poursuit ses entraînements les jeudis en travaillant ses biceps et son dos et c’est chaque vendredi qu’il renforce ses épaules.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *