Est-ce une bonne idée de faire des pompes tous les jours ?

Pratiquer une activité physique tous les jours vous permet de rester en forme et vous évite les prises de poids trop conséquentes. Quel que soit l’exercice que vous effectuez, cela ne devrait pas avoir de conséquences négatives sur votre santé du moment qu’il est réalisé correctement et avec modération. Pour cette raison, rien ne devrait vous empêcher de faire des pompes quotidiennement, du moment que votre corps y est habitué. À l’instar de n’importe quel sport, l’intensité et le nombre de pompes à effectuer doivent aller en fonction du niveau de chacun.

Les avantages

Inclure les pompes dans votre routine sportive peut vous apporter de nombreux avantages. Cela vous permet par exemple d’optimiser la force de vos bras sans nécessairement soulever des haltères. Il s’agit d’un exercice durant lequel vous êtes amené à travailler à la fois vos épaules et votre buste. Les pompes contribuent au développement et à l’affermissement de la partie supérieure de votre corps. Qui plus est, lorsque les gestes sont réalisés correctement, cela permet de travailler d’autres muscles.

Lorsque vous faites des pompes, garder votre ventre bien droit stabilise votre colonne vertébrale. Ce qui permet de tonifier et de fortifier votre ventre tout en travaillant les abdominaux.

D’autre part, les mouvements effectués durant les pompes favorisent une meilleure circulation. Ils aident le corps à accumuler plus de chaleur, faisant ainsi travailler le cerveau plus efficacement. Sans compter qu’il est tout à fait possible de faire des séries de pompes n’importe où et que ce type d’exercice peut vous aider à booster votre énergie.

Il faut savoir que le vieillissement du corps engendre une diminution de la masse osseuse. Ce qui fragilise les os et favorise les risques de fracture. Pratiquer régulièrement des exercices physiques avec des poids contribue à la fortification des os. Les pompes vous permettent également d’obtenir des résultats plus ou moins similaires. Il s’agit d’exercices plus ou moins complets grâce auxquels vous faites travailler simultanément différents groupes musculaires. Elles vous permettent par exemple de fortifier vos coudes et vos poignets, limitant par la même occasion les risques de lésions.

Le fait de réaliser des pompes implique une augmentation du taux métabolique. Il faut savoir que les flexions font travailler davantage le corps. Ce qui l’incite également à pomper plus de sang et accélère la respiration. Notez qu’un taux métabolique élevé favorise non seulement la perte de poids, mais aide aussi à avoir une meilleure santé. En d’autres termes, en effectuant des pompes, vous travaillez aussi votre système cardio-respiratoire.

Et enfin, un autre avantage de faire des pompes régulièrement c’est que cela peut vous aider à avoir une meilleure posture. En revanche, pour que les résultats soient optimaux, il est important de réaliser correctement les mouvements. Notez que lorsqu’une pompe est exécutée correctement, ce sont les rhomboïdes et les omoplates qui doivent être les plus sollicités au détriment des muscles du cou et du haut des épaules.

Les risques

Bien que faire des pompes apporte des avantages notables pour la santé, il convient de souligner qu’une pratique trop excessive de cet exercice a également ses inconvénients. Si vous privilégiez par exemple les séries de pompes quotidiennes au profit d’un entrainement plus diversifié, vous prenez le risque de vous surentrainer. Le surentrainement survient surtout lorsque les muscles sont sollicités de manière trop fréquente et trop intense.

Il est vrai que les pompes favorisent la musculation des bras. En revanche, il ne faut pas oublier que durant une séance de musculation, les muscles sollicités se déchirent avant de se reconstruire et devenir plus forts. Afin d’y parvenir, ils ont besoin d’un temps de repos. Dans le cas contraire, l’entrainement peut devenir contre-productif (fatigue, baisse de performance, risque de blessure plus élevé, etc.). Quel que soit votre objectif, si vous désirez faire des pompes, il est donc préférable de les réaliser à des intervalles espacés. Vous pouvez par exemple faire vos séries durant la semaine et reposer vos muscles durant le week-end.

Le fait de solliciter vos muscles avec des pompes trop fréquentes vous expose également à un risque de plafonnement musculaire. Un entrainement trop excessif devient rapidement contre-productif dans la mesure où les muscles sur-sollicités finissent par ne plus croitre. Afin d’y remédier, il est conseillé aux pratiquants de toujours varier leurs exercices dès lors qu’ils atteignent un certain niveau. Si par exemple vous arrivez à faire 20 répétitions de pompes classiques, vous pouvez compliquer l’entrainement en intégrant des variantes telles que des pompes sur genoux et des pompes sur le mur à votre entrainement.

Nous avons évoqué plus haut le fait que les pompes vous permettent de développer la partie supérieure de votre corps. En revanche, si vous vous limitez à cet exercice au quotidien, vous risquez d’avoir un déséquilibre musculaire entre le bas et le haut de votre corps. Pour cette raison, il est préférable de travailler également le bas de votre corps quotidiennement.

Et enfin, vous devez savoir que le plus important lorsque vous faites du sport, c’est la régularité et non l’intensité. À force de trop forcer, vous risquez de ne pas tenir sur la durée. C’est pourquoi il est préférable de faire des pompes régulièrement, mais idéalement tous les deux jours. Cela vous permettra de donner un temps de repos suffisant à vos muscles et de continuer à les travailler de manière régulière.

Faire des pompes, mais de façon modérée

Nous avons vu plus haut que le fait de faire des pompes tous les jours peut apporter certains avantages, mais que cela comporte également quelques risques. Si vous voulez profiter des bénéfices apportés par ce type d’exercice, vous devez éviter de vous surentrainer. Cela limitera les risques de blessures et de contre-productivité.

Il vous est possible de faire régulièrement des pompes, mais le mieux est de vous limiter à des entrainements espacés, soit une fois tous les deux jours. Cela limitera les inconvénients engendrés par un entrainement trop intensif. D’autre part, si vous voulez faire des pompes, il est préférable de varier les mouvements de manière à stimuler plus efficacement vos muscles et éviter de plafonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *